La Saint-Valentin, sans Valentin

12 Fév 2016 Par Julie Beausoleil

Sansvalentin1

Par Julie Beausoleil

La Saint-Valentin arrive à grands pas et grande surprise, je suis encore seule cette année.

Le mot « Saint-Valentin », pour être honnête, me fait l’effet d’un petit vomi dans la bouche, un petit vomi que je prends la peine de ravaler délicatement pour avoir l’air au-dessus de mes affaires. « Ah oui! La Saint-Valentin en fin de semaine! J’avais oublié ça… »

Comment peut-on oublier la SAINT-VALENTIN?

Juste dans la simple action d’aller acheter des tampons à la pharmacie, je me fais bombarder de décorations rouges kétaines, de cœurs à la cannelle datant de l’an passé et de deux, trois Gaby Gravel (ou toute autre esthéticienne de mauvais goût) qui me lancent du mascara rouge dans la face en prônant haut et fort la beauté « intérieure ». Impossible d’oublier que c’est la Saint-Valentin!

En plus, plus on vieillit, plus on la sent cette pression d’être en couple. De mon côté, ça inquiète surtout ma grand-mère. La dernière fois que je l’ai vue, elle avait pensé à tout pour régler mon problème de « vieille fille ». Sans préavis, devant toute la famille, elle me lance confiante : « J’ai une solution pour toi Julie, tu devrais t’essayer avec les  filles… Ça t’irait bien, il me semble! »

Oui, vous avez bien lu. Ma grand-mère me suggère de devenir lesbienne. Vous imaginez le petit malaise qui s’en suit… devenir lesbienne, comme si c’était un métier : « Devenir lesbienne, c’est les mêmes études que pour devenir comptable, mais tu bifurques à la fin vers une autre fourche… » Je n’ai rien contre l’idée… Je t’aime grand-maman pour ton ouverture, mais je sais que malheureusement, j’aime les hommes.

Cette année, j’ai décidé que la Saint-Valentin, ça ne me faisait plus peur. Je me suis posé la question : qu’est-ce que l’amour? … Silence et bruit de criquets. Je suis donc revenue aux bases et j’ai eu un flash : LES MATHÉMATIQUES…

Je t’en prie. Attends un peu avant de décrocher parce que tu haïs les maths. Laisse-moi t’expliquer :

 

Sansvalentin1

 

 

Je te ramène à tes cours d’algèbre de secondaire 1. Si je fais une équation simple de base et que la résultante est l’amour, par exemple : X + Y = AMOUR.

 

sansvalentin2

Dans les faits, la première équation qui te vient à l’esprit est la suivante :

HOMME + FEMME = AMOUR

 

Sansvalentin1

 

 

 

Et pour d’autres personnes, c’est :

 

 

HOMME + HOMME = AMOUR

FEMME + FEMME = AMOUR

 

 

Si on suit la logique, nous pouvons remplacer les variables X et Y à l’infini.

Voici quelques-unes des équations que j’ai trouvées :

 

FEMME + CHATONS = AMOUR

HOMME + PIZZA EXTRA BACON = amour

DOUCHEBAG MUSCLÉ + SHAKE = amour FUSIONNEL

 

 

Et on peut ajouter des millions de X, Y, Z à l’équation :

 

FEMME+RICARDO+MIJOTEUSE= AMOUR

CROSSFITTER + CROSSFIT + ALIMENTATION LOW CARBS = AMOUR

FEMME + AMIE DE FILLE + SA TOUNE = AMOUR

 

 

 

Et on peut même faire des soustractions :

FEMME – CELLULITE = <3

HOMME – DU MÉNAGE À FAIRE = <3

COUPLE – ENFANTS = … SEXE !

 

 

Tout le monde a une relation amoureuse dans sa vie.

 

Alors, arrêtons de déprimer avec la Saint-Valentin qui approche, et trouvez votre propre équation. Gloire aux maths! (Je ne pensais jamais écrire ça un jour…)

 

 

 

Et pour les curieux, ma Saint-Valentin à moi se résumera à :

 

MOI + GRAND-MAMAN = <3

 

 

 

Bonne Saint-Valentin à tous!

XX

 

Commentaires facebook
Écrit par Julie Beausoleil
Julie Beausoleil en trois mots: charismatique, sans filtre et déjantée. Cette travailleuse du milieu de la télé s'amuse à découvrir sa créativité grâce à l'écriture et à des cours à l'École nationale de l'humour.
Articles récents
10 mois ago Chronique #7
1 année ago Chronique 6
Faire un commentaire

Commentaire

Aucun commentaire disponible
Soyez le premier à dire ce que vous en pensez!