Chronique #3

03 Jan 2018 Par Julie Beausoleil

2017 RIME AVEC SANS SEXE

Un des avantages à ne pas avoir de sexe, c’est que je n’angoisse pas d’être « enceinte sans le savoir », comme dans l’émission. Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas eu de sexy time que j’aurais pu accoucher deux fois. Évitez de faire le calcul, c’est déprimant.

Ne pas avoir de sexe c’est une chose, mais quand tu as l’impression que ton hymen va se reformer, là, il faut remédier à la situation. Alors ma solution: j’ai joué à Tinder. J’adore ce jeu; choisir des faces ça me détend et ça gère mon insomnie. Clavarder avec des personnages, c’est divertissant, mais quand j’arrive au moment où la personne veut me rencontrer… AAHHHHHH ! (cris d’horreur) Je lance mon téléphone au bout de mes bras   ! Pauvre Iphone…il est amoché.

J’oublie toujours que la prochaine étape après le clavardage, c’est de dater EN VRAI ! Se rencontrer comme deux humains face à face, prendre le temps d’apprendre à connaître une nouvelle personne. J’ai vraiment l’impression que j’investis mon temps dans quelque chose qui risque à 99% de ne PAS fonctionner et que je vais devoir recommencer le processus avec des millions de candidats. Comme le dit le cher Pierre-Yves McSween   :

«Dater, en avons-nous vraiment besoin   ? »

Inconvénients:

– être stressée

– s’habiller pas en coton ouaté

– manquer Unité 9

– vivre plein de malaises

– déterminer rapidement si l’inconnu est l’homme de notre vie

Avantage:

– manger des frites

Conclusion  : Pierre-Yves, j’en ai pas besoin. Mon but en 2018, c’est de rencontrer l’homme de ma vie dans un corridor. Pareil comme dans les films de filles. J’imagine toujours la scène  :


INT.  CORRIDOR. JOUR.

Une jeune femme avec des livres à la main se promène dans un corridor. 

 

FEMME  : 

Il fait si beau dans ce corridor  !

 

Un bel homme bien habillé, mais pas trop chic, avec un emploi convenable, marche à sens inverse dans le corridor.

Sans faire exprès, la jeune femme échappe ces livres.

 

FEMME  : 

Oh non  ! Quelle horreur mes livres sont sur le sol  !

 

HOMME  : 

Ne vous inquiétez pas, belle demoiselle qui marchait dans le corridor, je m’occupe de vos livres  !

 

FEMME  : 

Vous êtes mon sauveur  !

 

HOMME  : 

Voulez-vous m’épouser  ?

Ils se marient. 

-FIN-

 

Ma résolution pour 2018  : me promener plus souvent avec des livres dans des corridors.

 

Bonus  : MA GRANDE RÉVÉLATION DE 2017

Révélation de l’année : Je ne suis juste pas faite pour peinturer des murs. Je suis pire qu’une enfant de 5 ans qui essaie de ne pas dépasser les lignes de son dessin. Mon défi c’était de faire trois murs blancs et un mur bleu. Conclusion   : ma chambre a présentement 4 murs bleus et un plafond blanc/bleu… J’en conclus que je ne pourrai donc jamais être concurrente à l’émission Ma maison Rona

 

BONNE ANNÉE 2018  !

Laissez-moi vos suggestions de corridors préférés en commentaires  !

Commentaires facebook

Écrit par Julie Beausoleil
Julie Beausoleil en trois mots: charismatique, sans filtre et déjantée. Cette travailleuse du milieu de la télé s'amuse à découvrir sa créativité grâce à l'écriture et à des cours à l'École nationale de l'humour.
Faire un commentaire

Commentaire

Aucun commentaire disponible
Soyez le premier à dire ce que vous en pensez!