A Simple Favor: un « film de filles » ?

20 Sep 2018 Par Émilie Zaoré

La semaine dernière, nous avons eu l’occasion d’assister à la première du film A Simple favor mettant en vedette Anna Kendrick et Blake Lively. Les différentes bandes-annonces nous ont confondues: est-ce qu’on allait rire et sortir notre côté romantique ou stresser en menant l’enquête ?

Finalement, ce fut une belle surprise sur une comédie/thriller. Le film basé sur le roman de Darcey Bell raconte l’histoire de deux jeunes mamans banlieusardes qui deviennent amies, jusqu’à ce l’une d’elles disparaisse…mystérieusement.

Alors que l’affiche du film donne l’impression d’une comédie inspirée de la chicklit, on a finalement eu droit à des blagues bien écrites et une intrigue policière. On s’est rendue compte que sortir des comédies romantiques, ça fait du bien.  Voir des personnages féminins imparfaits, assumés, drôles et irrévérencieux, ça fait du bien. Suivre une histoire qui tourne autour d’autre chose que la conquête d’un homme, ça fait aussi du bien.

 

 

Des productions dans la même veine que Sex and the City ou Bridget Jones  nous permettent de se divertir ou pour certain.e.s de rêvasser à leur future histoire d’amour. Des chercheuses et des chercheurs qui ont d’ailleurs étudié l’omniprésence de la romance dans la chicklit et les » films de filles « , c’est assez trippant à lire. On parle ici de films, séries télé ou romans, bien souvent des comédies qui ont connu un boom à la fin des années 1990. Ici, l’héroïne veut se concentrer sur elle-même et sa propre transformation, mais sa   » version  améliorée de soi » implique souvent de réussite sa carrière ET trouver l’amour, comme si » être soi sans l’autre » , ça ne se pouvait tout simplement pas. Elke Reinhardt-Becker parle dans ses recherches sur Sex and the City et la chercheuse Diane Negra aussi dans son livre What a girl wants ?Fantasizing the Reclamation of Self in Postfeminism

Sans parler d’un film extraordinaire,  A Simple Favor était un film rafraîchissant.  C’était plaisant d’avoir un côté un peu » girly «  à travers la mode, les deux jeunes mamans imparfaites et les martinis, mais avec plus d’importance sur la mystérieuse enquête que la romantique conquête. Cheers aux blagues salées,  aux héroïnes aussi attachantes que leurs interprètes. On a passé un bon moment devant cet intrigant film de filles  😉

 

Commentaires facebook
Écrit par Émilie Zaoré
Amoureuse du yoga et du fitness, foodie et beautista, Émilie est diplômée en communication et en journalisme. Elle s’intéresse également à tout ce qui touche la santé et la condition féminine.
Faire un commentaire

Commentaire

Aucun commentaire disponible
Soyez le premier à dire ce que vous en pensez!