5 astuces pour combiner beauté et écologie

26 Sep 2018 Par Émilie Zaoré

À l’ère actuelle, il faut être un peu déconnecté.e (restons polies) pour ne pas se soucier de l’impact de nos actions sur la planète. On met de côté les sacs de plastiques, les pailles et l’eau en bouteille, mais il y a aussi des choix à faire dans la salle de bain. Voici quelques options simples de produits de beauté et d’hygiène personnelle pour réduire son empreinte écologique.

 

1) Choisir les shampoings en barre

 Si on est prête à utiliser du savon en barre, pourquoi pas du shampoing ? On entend constamment parler de notre surconsommation de plastique: les bouteilles en sont un bon exemple. Même si j’utilise peu de shampoings, comme j’ai peu de cheveux, j’ai choisi celui de The Soap Works qui est très doux, mais plusieurs amies m’ont recommandé ceux de Lush Homemade Cosmetics,  particulièrement le parfum Trichomania, au coconut.

Shampoing revitalisant en barre The Soap Works

2) Utiliser des cotons démaquillants lavables et réutilisables

Si on se maquille souvent, on a passe beaucoup, des petits cotons. Et où finiront-ils ? À la poubelle. Il peut être intéressant d’opter pour des petits tampons en tissus, tout aussi texturés et efficaces pour bien décrasser la peau et retirer le maquillage tenace. Une fois utilisés, on peut les laver avec les serviettes dans la machine et on répète.

3) Laisser de côté les rasoirs jetables

Si vous avez choisi de vous épiler (parce qu’aucune d’entre nous n’est obligées de le faire ;-)) et que vous avez opté pour le rasage, il est pertinent de repenser vos choix de consommation. Les rasoirs jetables sont sur-emballés de carton et de plastique, sans oublier leur base en plastique. En plus, ils nous reviennent cher, ladies. Saviez-vous que vous payez un prix plus élevé que les messieurs pour vos rasoirs bonbon ? C’est ce qu’on appelle la  » taxe rose « :  comme la demande est plus élevée en teinte  » bleu viril  »  qu’en  » rose girly « , l’offre et le prix en sont affectés.

Un rasoir de sécurité en métal, avec un beau design unisexe, peut être utilisé sur le long terme. C’est bon pour la planète, pour le porte-feuille et pour s’opposer à la taxe rose. Sur le site de Rituels, on en trouve à partir de 15-20$. On s’entend qu’on rentre dans notre d’argent.

Rasoir de sûreté pour débutant de Vie-Long

4) Opter pour le gant exfoliant

S’exfolier le corps et le visage aide à enlever les résidus et peaux mortes permet à l’épiderme à mieux absorber les crèmes, les sérums et tous vos petits soins. Petit problème: beaucoup de savons exfoliants viennent non seulement dans une bouteille de plastique, mais plusieurs contiennent des microbilles de pratique ou autres matériaux qui, une fois flushés dans votre lavabo, vont aller s’accumuler directement dans l’océan. Solution: choisir un petit gant exfoliant qu’on se trouve partout en pharmacie ou en boutique de beauté. Des marques proposent bon choix intéressants en matériaux naturels, végétaux et écologiques (AKA PAS en plastique !) comme le konjac ou le coton. Parce que sincèrement… qui a le goût de se rouler des billes de plastique dans’ face ?

5) Découvrez des produits locaux, biologiques et écologiques

Parce que c’est assez évident comme astuce, mais qu’il faut rappeler: il existe plein de choix et que mettre un peu plus de sous dans un produit de qualité, c’est pour la planète, pour ta santé et pour ta face ! Audre Leigh, Zorah Biocosmetics, Maison Jacynthe, Oneka et les Coconuts, ne sont que quelques exemples de gammes qui ont à coeur l’environnement et la nature.

Bombes de bain Autre Leigh
Commentaires facebook
Écrit par Émilie Zaoré
Amoureuse du yoga et du fitness, foodie et beautista, Émilie est diplômée en communication et en journalisme. Elle s’intéresse également à tout ce qui touche la santé et la condition féminine.
Faire un commentaire

Commentaire

Aucun commentaire disponible
Soyez le premier à dire ce que vous en pensez!